Afficher tous les 9 résultats

67.00 217.00 
277.00 467.00 
357.00 397.00 
867.00 897.00 
227.00 427.00 
287.00 577.00 
657.00 777.00 
247.00 487.00 

Le module Pikler, du nom de la célèbre pédiatre et éducatrice hongroise Emmi Pikler, repose les différents éléments du matériel Pikler dédié à la motricité libre de l’enfant comme le triangle, la chaise, le tunnel ou encore l’escalier Pikler. L’idée ici est de respecter les principes de motricité libre, érigés en philosophie d’apprentissage de la vie dans les premières années de l’enfant un peu partout dans le monde. Découvrons les principales idées du module de motricité Pikler et son rôle dans le développement de l’enfant.

Module de motricité Pikler : laisser l’enfant découvrir son espace et son corps

Faire le choix d’un module Pikler se traduit d’abord par une approche consciente et volontaire, permettant à l’enfant de découvrir son corps et l’espace qui l’entoure (ou microenvironnement), à son propre rythme et sans intervention intempestive et active d’un adulte, les parents ou l’éducateur, en l’occurrence.Cela est rendu possible par l’aménagement d’un espace dédié à cette découverte, équipé du matériel Pikler adapté. Le module de motricité Pikler vise donc à encourager l’enfant à s’appuyer sur ses propres ressources pour découvrir son espace. Quand il s’agit d’un nouveau-né, le module Pikler doit permettre au bébé de découvrir le « monde » en position confortable. Mais laquelle ?Pour Julianna Vamos, psychologue et formatrice à l’Association Pikler-Lòczy en France, il faut oublier le transat. « C’est à plat dos sur un tapis ferme mais confortable qu’un nouveau-né sera le plus à même de découvrir le monde qui l’entoure, d’expérimenter ses sensations ». Et de poursuivre : « Sa tête est au repos, la cage thoracique à plat dégage ses poumons, ses mains et ses pieds sont mobiles, sa colonne vertébrale n’est pas sollicitée ». Cette position confortable est à la fois le point de départ de ses acquisitions motrices et la position la plus reposante pour le nourrisson. Il reviendra volontiers à cette position, sur le dos, lorsqu’il sera las de son activité d’exploration du microenvironnement.

Module Pikler : observer l’enfant sans l’interrompre !

La créatrice du module de motricité Pikler, Emmi Pikler, disait : « Le seul but des interventions de l’adulte est de maintenir les conditions optimales à l’activité auto-induite des enfants ». Tout est dit. En d’autres termes, l’adulte ne doit pas interrompre l’enfant dans son activité spontanée. En tout cas, il ne doit pas intervenir de façon directe ou active. Cela inclut toute forme de stimulation, d’enseignement ou d’aide qui risque de rendre l’enfant passif et dépendant de l’adulte. Par exemple, l’enfant peut se retrouver en situation de difficulté dans son module de motricité Pikler. Le réflexe des adultes est d’accourir pour aider l’enfant à sortir de la situation dans laquelle il se trouve. Il peut s’agir d’un nouveau-né qui se retrouve coincé à mi-chemin en essayant de se retourner, ou qui montre des signes de fatigue ou d’ennui. La bonne approche est de donner à l’enfant le temps de se sortir seul de la situation inconfortable (il faut évidemment exclure les situations qui peuvent présenter un danger, même minime). Quand l’enfant n’y arrive pas, l’adulte doit se contenter du minimum pour aider l’enfant à retrouver le contrôle de la situation. Le module Pikler encourage ainsi la résolution des problèmes de façon autonome ou du moins, la plus autonome possible. Nos Autres Produits Pikler:

Co-Vid
Fêtes Noel
 2020

 Livraisons assurées jusqu'au 10/12

Pour être certains de recevoir votre commande avant Noel, merci de commander avant le 10 Décembre 2020.